Le 19

Un univers tout en poésie,

Où le visuel empreinte le chemin de l’onirisme pour retrouver la paix, l’harmonie, le temps de ré-ouvrir les yeux sur le respect essentiel de la Nature.                                     

Et où il importe de transmettre les clés offertes par l’artistique, et le théâtre, pour que l’humain s’approprie ou se ré-approprie une juste place.

L'histoire

Le 25 septembre 1995 : création de l’Atelier du XIX à Lyon.
Le 8 octobre 2005 : transformation de L’Atelier du XIX en Centre de Création du 19 dans le Gard.

Entre ces deux dates et depuis :

• un parcours d’artiste : de l’improvisation vers l’écriture, du clown vers le conte, puis vers la marionnette, par l’évolution d’un regard sur le monde et de la parole de l’artiste : vers la couleur, vers le choix d’éclairer “Bon et Beau”, de retrouver les sources et leur donner un sens au cœur de la Nature.

• un répertoire qui se construit : Couleurs de moi – Escale – bel solo canto – Itinéraire bis – la cerise sur le gâteau – 4 et 4 font plus ! – Libre à elles – Oh ! – Les Cahiers de Stellabelle – Parlez moi d’Ailleurs – Lumière en éventail

• plus de 20 années de partage avec le public, de pratique pédagogique, d’accompagnement et de formation de groupes.

Aujourd'hui

Depuis quelques années, le Centre de Création du 19 a fait de la Nature le thème incontournable de ses Créations, en ces temps tourmentés où l’humain se doit d’agir en toute conscience :

D’abord, regarder en face que le monde brûle et que l’humain est auteur de sa destruction.

Ensuite , décider de poser des actes pour participer à notre manière à une re-construction.

Le Chemin que nous avons choisi pour cela depuis toujours est celui qui prend sa source dans la Beauté de la Nature, et ses « mère-veille»..

Dissoudre le sombre par le lien découvert ou re-trouvé avec elle.

Mettre en accord vie intérieure et environnement.

Créer des spectacles où l’acteur s’efface pour laisser toute place à une Nature animée, gracieuse et vivante.

Des spectacles comme une promenade.

C’est ce lien et ce message bien-heureux qu’il se veut transmettre, par ses enseignements artistiques, de théâtre et d’autre, par la façon qu’il a de s’inscrire dans le monde, par la manière d’apprendre et de tenter au mieux de vivre avec, ensemble, en paix, en respect, et en poésie.

Depuis qu’il est devenu évidence que le seul travail théâtral tient à la présence, la liberté et le souffle intérieurs, la légèreté et la liberté de l’être.

« La promenade est un art amoureux, un art du tissage. Le mouvement des corps et celui des pensées, le fou rire d’un ruisseau et l’effarouchement des bêtes sous les buissons, tout va ensemble, tout fait une seule étoffe, entrelaçant l’air et le songe, le visible et l’invisible. » Christian Bobin

L'équipe

La directrice artistique est Marie Noël Esnault. Elle collabore avec les artistes qui participent à certains projets et cheminent avec le 19, et est accompagnée par les fidèles membres du bureau : Jacqueline Alibert présidente et Olivier Rigaud, trésorier.

centre_creation_19_theatre_gard_page_Marie_Noël_Esnault_portrait

Marie Noël Esnault

auteure, actrice et metteur en scène, directrice artistique du 19

Les écrits de Marie Noël Esnault sont autant de recherches sur l’humain et sa place dans le monde, être responsable de ses joies et tourments, à mi-chemin entre Terre et Ciel. Cette oeuvre approfondit à chaque Création la possibilité de s’inscrire dans le monde pour l’éclairer et le nourrir du Beau, dans une envie de participation à sa reconstruction.

Sensible à la Nature, et à la nécessité de vivre en lien avec elle, elle fait du naturel le sujet principal de ses Créations. Son regard et sa propre nature la portent vers des formes de spectacles visuelles et poétiques.

Son premier métier d’enseignante en école primaire lui permet de révéler son intérêt pour la pédagogie et l’accompagnement. En manque de créativité personnelle, elle le quitte pour trouver sa véritable place. Dans ce temps aventurier d’exploration, elle découvre plusieurs métiers auxquelles elle s’initie, et qui tous serviront plus tard sa vocation : stylisme, graphisme, événementiel, … tout en se formant en danse/voix/mouvement. C’est en 1991 qu’elle rencontre le Théâtre. Elle ne le quittera plus, s’y épanouira dans sa nouvelle vie d’artiste, et parviendra à accorder ses deux facettes créatrices et pédagogiques sur son parcours.

C’est avec la Compagnie Sortie de Route à Lyon et avec le metteur en scène Jean-Luc Bosc que se fait cette Rencontre, et elle participera à deux créations Salto et Le Grand Repas. Elle découvrira ainsi la vie de compagnie, les résidences ailleurs, le festival d’Avignon, les tournées, nourrie rapidement du travail d’autres compagnies sur le Clown : ses premiers pas dans la rue avec un nez rouge apportent à son parcours le plaisir des expériences fortes, exigeantes, et libératrices !

Mais c’est dans la Rencontre avec Philippe Hottier, ex acteur du Théâtre du Soleil de Mnouchkine, que le Théâtre prend tous son sens pour elle, et que le sens du travail profond s’éclaire. Très vite elle monte sa propre compagnie, et met en scène son regard, autant qu’elle anime des ateliers avec enfants et adultes.

Ces rencontres lui ont permis de développer sa propre vision d’un théâtre vivant, où prédominent l’humour clownesque, le visuel et le parler-chanter chorégraphié.

Une première période lyonnaise au 19 rue des Capucins : les Créations s’appuient sur le travail d’improvisation et d’Ecriture collective. Naissent Couleurs de moi, Escale, et bel solo canto.

2000 : une proposition de résidence à Avignon, l’appel du sud… elle quitte Lyon et se consacre à l’Ecriture. Le travail de Marguerite Yourcenar vient nourrir sa vision du personnage.

2003 : la naissance de son enfant l’emmène vers une période de Créations solo. Naissent 4&4 font plus !, De Femme et d’Eau, Libre à elles. Puis Isséo, A tout cœur, Clarté du Jour, où les marionnettes font leur apparition, dans une envie artistique de reléguer l’ego du plateau, et faire résonner pour le public la nécessaire mise en distance.

En 2012 elle termine l’Ecriture d’un Texte qui vit ses premières lignes en 2000 : Parlez Moi D’Ailleurs naîtra en 2018 au Pont du Gard, accompagné par la Communauté de Communes du Pont du Gard.

Aujourd’hui, sa démarche artistique s’affirme au cœur de son travail d’action culturelle et de transmission, ouvrant la porte du lieu les Heures bleues à tous les curieux attirés par la douce lumière de la poésie.

Elle coordonne depuis 2008 la Caravane des dix mots Occitanie, action culturelle régionale soutenue par la DRAC LR, la Région LR, le Conseil Général du Gard, et la Fondation SNCF. 20 artistes et auteur.e.s y interviennent sur le territoire régional auprès de publics spécifiques éloignés.

Avec

centre_creation_19_theatre_gard_page_Gautier_Baus_Lagarde

Gautier Baus Lagarde

technicien son lumière et plateau

centre_creation_19_theatre_gard_page_Hélène_Havard

Hélène Havard

accessoiriste et décoratrice /spectacle Lumière en éventail

centre_creation_19_theatre_gard_page_Massimo_Pezzella

Massimo Pezzella

compositeur, musicien, acteur /spectacle Parlez Moi D’Ailleurs

Patrick Sapin

compositeur musique /spectacle Lumière en éventail – https://patricksapin.org

centre_creation_19_theatre_gard_page_Sheryl_Serueys

Sheryl Serueys

chanteuse et voix off  /spectacle Parlez Moi D’Ailleurs

centre_creation_19_theatre_gard_Guillaume-verin

Guillaume Vérin

acteur /spectacle Parlez Moi D’Ailleurs

Crédits Photo © Nicolas Nova

Isabelle Rias

actrice chanteuse / musique de la Chanson de Lumière en éventail – https://labelleplante.net

centre_creation_19_theatre_gard_oliver-sebastien

Sébastien Tuffery / Olivier Gaches / Aletheïa audiovisuel

réalisateurs et monteurs /spectacle Parlez Moi D’Ailleurs et action Caravane des dix mots Occitanie – http://aletheia-audiovisuel.fr